Les textes et les traductions françaises des chansons de DERRING-DO :

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* STONEHENGE *

1) Coming from the age of stone, beyond the centuries

Circle of arising stones, full of lost memories…

Inheritance of mankind, witness of a common will

A vision of bygone time, a never ending wheel…

 

C) Almighty Stonehenge, power and glory

Mystical Stonehenge, belief and beauty…

Wonderful Stonehenge, poetry set free

Eternal Stonehenge, for the world to see…

 

B ) Stonehenge ! Stonehenge !

 

2) What gave them force to get on, a long inner journey ?

To the absolute and God, the perfect harmony…

Wise old men were the elders, in pursuit of a dream

In communion with Universe, a fantasy made real…

 

C) Almighty Stonehenge, power and glory

Mystical Stonehenge, belief and beauty

Wonderful Stonehenge, poetry set free

Eternal Stonehenge, for the world to see…

 

3) This past leads us to future, to surpassing oneself

A tribute to laws of nature, a simple act of faith…

First citizens of the world, the birth of a new mind

The race of the moon and sun, forever out of time…

 

C) Almighty Stonehenge, power and glory

Mystical Stonehenge, belief and beauty

Wonderful Stonehenge, poetry set free

Eternal Stonehenge, for the world to see…

 

* STONEHENGE *

1) Provenant de l’âge de pierre, par delà les siècles

Un cercle de pierres dressées, rempli de mémoires perdues…

Héritage de l’humanité, témoin d’une volonté commune

Une vision du temps jadis, une roue sans fin…

 

R) Tout puissant Stonehenge , pouvoir et gloire

Mystique Stonehenge, croyance et beauté…

Merveilleux Stonehenge, de la poésie libérée

Eternel Stonehenge, pour que le monde puisse voir…

 

P) Stonehenge ! Stonehenge !

 

2) Qu’est ce qui leur a donné la force de continuer, un long voyage intérieur ?

Vers l’absolu et les dieux, l’harmonie parfaite…

Nos aînés étaient de vieux hommes sages, à la poursuite d’un rêve

En communion avec l’univers, une extravagance devenu réalité…

 

R) Tout puissant Stonehenge , pouvoir et gloire

Mystique Stonehenge, croyance et beauté…

Merveilleux Stonehenge, de la poésie libérée

Eternel Stonehenge, pour que le monde puisse voir…

 

3) Ce passé nous mène vers le future, pour que nous nous surpassions

Un hommage aux lois de la nature, un acte simple de foi…

Premiers citoyens du monde, la naissance d’un nouvel esprit

La course de la lune et du soleil, pour toujours en dehors du temps…

 

R) Tout puissant Stonehenge , pouvoir et gloire

Mystique Stonehenge, croyance et beauté…

Merveilleux Stonehenge, de la poésie libérée

Eternel Stonehenge, pour que le monde puisse voir…

 

  

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* THE TEMPLAR *

1) It’s the cross of the templar

Marching on to Holy War

It’s the cross of the templar

Following the sacred star…

Oh ! oh ! oh !…

 

2) Riding miles in desert wind

Cross raised in solemn grace

Treading the borders of sin

With hope upon his face…

Oh ! oh ! oh !…

 

B1) Into depths of unknown

He believes in wisdom

Wanting to save his soul

For Heaven’s kingdom…

Oh ! oh ! oh !…

 

3) Leaving his life in God’s hand

Ready to live or to die

Just to free the Holy Land

Time will come as days pass by…

It’s the cross of the templar

Marching on to Holy War

It’s the cross of the templar

Following the sacred star…

 

4) Quest of Heaven turns to hell

Front of Jerusalem’s gates

On field rise the dying yells

The pain of all human hates...

Shadows fall on the crusade

It’s too late to save the dream

Blood is dripping from his blade

But the defeat is revealed…

 

B2) In the eyes of death

The templar is alone

Trying to keep the faith

He’s coming back home…

Oh ! oh ! oh !…

 

1) It’s the cross of the templar

Marching on to Holy War

It’s the cross of the templar

Following the sacred star…

 

* LE TEMPLIER *

1) C’est la croix du templier

En route vers la guerre sainte

C’est la croix du templier

A la poursuite de l’étoile sacrée…

Oh ! oh ! oh !…

 

2) Chevauchant des miles dans le vent du désert

La croix dressée dans une grâce solennelle

Foulant les frontières du pêché

Avec l’espoir sur son visage…

Oh ! oh ! oh !…

 

P1) Dans les profondeurs de l’inconnu

Il veut croire à la sagesse

Espérant sauver son âme

Pour le royaume des cieux…

Oh ! oh ! oh !…

 

3) Abandonnant sa vie dans la main de Dieu

Prêt à vivre ou à mourir

Juste pour libérer la terre sainte

Le moment arrivera ainsi que les jours passent…

C’est la croix du templier

En route vers la guerre sainte

C’est la croix du templier

A la poursuite de l’étoile sacrée…

 

4) La quête du paradis tourne à l’enfer

Devant les portes de Jérusalem

Sur le champ de bataille s’élève les hurlements des mourants

La douleur de toutes les haines humaines…

Les ombres s’abattent sur la croisade

Il est trop tard pour sauver le rêve

Le sang ruisselle le long de sa lame

Mais la défaite est révélée…

 

P2) Dans les yeux de la mort

Le templier est seul

Essayant de garder la foi

Il rentre chez lui…

Oh ! oh ! oh !…

 

1) C’est la croix du templier

En route vers la guerre sainte

C’est la croix du templier

A la poursuite de l’étoile sacrée

 

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* PROMISED LAND *

1) The night and day

The sun and moon

Will light my way

For very soon…

Deep in my mind

A crystal ball

For future child

Protect of all…

 

C1) Look at myself

You’ll understand

There’s nothing else

Than promised land…

 

2) I feel new born

For a thousand years

And falling down

Are all my fears…

The four winds blow

Only blue skies

So nice and slow

The end of cries…

 

C2) On the wide seas

In desert sand

I live my dreams

Of promised land…

 

3) No more worry

And no more pain

It’s so easy

After the rain…

A song so sweet

Just a lullaby

The summer heat

Will never die…

 

C3) Smiles in my soul

Sun in my hand

Behind the wall

The promised land…

 

C1) Look at myself

You’ll understand

There’s nothing else

Than promised land…

 

* TERRE PROMISE *

1) La nuit et le jour

Le soleil et la lune

Illumineront mon chemin

Pour très longtemps…

Profondément dans mon esprit

Une boule de cristal

Pour l’enfant du futur

Protégé de tout…

 

R1) Regardes moi

Tu comprendras

Qu’il n’y a rien d’autre

Que la terre promise…

 

2) Je me sens comme un nouveau né

Pour un millier d’années

Et disparues

Sont toutes mes craintes…

Les quatre vents soufflent

Il ne reste que des ciels bleus

Si beaux et lents

La fin des pleurs…

 

R2) Sur les larges mers

Dans les déserts de sable

Je vis mes rêves

De terre promise…

 

3) Plus de tracas

Et plus de douleur

C’est si facile

Après la pluie…

Une chanson si douce

Juste une comptine

La chaleur de l’été

Ne mourra jamais…

 

R3) Des sourires dans mon âme

Le soleil dans ma main

Derrière le mur

La terre promise…

 

R1) Regardes moi

Tu comprendras

Qu’il n’y a rien d’autre

Que la terre promise…

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* WARRIORS *

C) Blood and scar

Pain ain’t far

Strong we are

Men at war…

 

1) Daylight has gone, the night has come

Now it’s time for fire and steel

Men are singing, girls are crying

Now it’s time to struggle and kill…

Shields are ready, swords are shiny

Now it’s time to be strong and proud

Axes raised high, arrows will fly

Now it’s time for screaming out loud…

 

B) Warriors ! Warriors ! Men at war !

 

C) Blood and scar

Pain ain’t far

Strong we are

Men at war…

 

B ) Warriors ! Men at war !

 

2) Way we behave, makes us so brave

Now it’s time to live or to die

Heads will blow, blood will flow

Now it’s time for a last goodbye…

Enemies near, we have no fear

Now it’s time into glory ride

Warlords so grand, mighty we stand

Now it’s time for victory pride…

 

B) Warriors ! Warriors ! Men at war !

 

C) Blood and scar

Pain ain’t far

Strong we are

Men at war…

 

* LES GUERRIERS *

R) Sang et cicatrice

La douleur n’est pas loin

Nous sommes forts

Des hommes en guerre…

 

1) La lumière du jour s’en est allée, la nuit est tombée

Maintenant il est temps pour le feu et l’acier

Les hommes chantent, les femmes pleurent

Maintenant il est temps de combattre et de tuer…

Les boucliers sont prêts, les glaives sont brillants

Maintenant il est temps d’être fort et fier

Les haches sont brandies, les flèches vont voler

Maintenant il est temps de crier puissamment…

 

P) Guerriers ! Guerriers ! A la guerre !

 

R) Sang et cicatrice

La douleur n’est pas loin

Nous sommes forts

Des hommes en guerre…

 

P ) Guerriers ! A la guerre !

 

2) La façon dont nous nous comportons, fait de nous des braves

Maintenant il est temps de vivre ou de mourir

Des têtes exploseront, du sang coulera

Maintenant il est temps pour un dernier au revoir…

L’ennemi est proche, nous n’avons aucune crainte

Maintenant il est temps de chevaucher dans la gloire

Seigneurs de guerre si grandioses, debout et puissants

Maintenant il est temps pour la fierté de la victoire…

 

P) Guerriers ! Guerriers ! A la guerre !

 

R) Sang et cicatrice

La douleur n’est pas loin

Nous sommes forts

Des hommes en guerre…

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* COMING HOME *

1) Back from exile riding in the cold

I’m dressed of silver and gold

Hand of destiny I will force

Revenge rides an angry horse

For traitors now it’s time to fall

My battle hymn sounds the call

With my new army I ain’t alone

I want blood and will crack bones…

 

C) Back to my throne, I’m coming home !

I’m legal king of this kingdom

Fighting for peace and freedom

To lands unknown, I’m coming home !

I’ve got vision of a new world

From the ashes of the old

I am the storm, I’m coming home !

I’ll win back my castle wall

Some heads are gonna roll

For sinner souls, I’m coming home !

I’ll slaughter the infamy womb

And I will seal the tomb…

 

2) Deep inside I’ve turned to stone

Because of the pain I’ve known

Yesterday is dead and gone

Today act of war is done

I know before the night’s fall

I will sleep into my hall

The stolen power soon will burn

Here I am, the king’s return…

 

C) Back to my throne, I’m coming home !

I’m legal king of this kingdom

Fighting for peace and freedom

To lands unknown, I’m coming home !

I’ve got vision of a new world

From the ashes of the old

I am the storm, I’m coming home !

I’ll slaughter the infamy womb

And I will seal the tomb…

 

E) Back to my throne, I’m coming home !

To lands unknown, I’m coming home !

I am the storm, I’m coming home !

For sinner souls, I’m coming home !

I’m coming home, I’m coming home !

The stolen power soon will burn

Here I am, the king’s return…

 

* JE REVIENS CHEZ MOI *

1) De retour d’exil chevauchant dans le froid

Je suis vêtu d’argent et d’or

Je forcerai la main du destin

La vengeance chevauche un destrier furieux

Il est temps de faire tomber les traîtres

Mon hymne de bataille sonne le rappel

Grâce à ma nouvelle armée, je ne suis plus seul

Je veux du sang et je briserai des os…

 

R) De retour vers mon trône, je reviens chez moi !

Je suis le roi légitime de ce royaume

Combattant pour la paix et la liberté

Des terres inconnues, je reviens chez moi !

J’ai eu la vision d’un nouveau monde

Sur les cendres de l’ancien

Je suis la tempête, je reviens chez moi !

Je regagnerai les murs de mon château

Des têtes vont rouler

Pour les âmes pécheresses, je reviens chez moi !

Je massacrerai le ventre de l’infamie

Et je scellerai leur tombe…

 

2) Profondément je me suis changé en pierre

A cause de la douleur que j’ai enduré

Hier est mort et enterré

Aujourd’hui l’acte de guerre est réalisé

Je sais qu’avant la tombée de la nuit

Je dormirai dans mon château

Le pouvoir usurpé brûlera bientôt

Me voici, le retour du roi…

 

R) De retour vers mon trône, je reviens chez moi !

Je suis le roi légitime de ce royaume

Combattant pour la paix et la liberté

Des terres inconnues, je reviens chez moi !

J’ai eu la vision d’un nouveau monde

Sur les cendres de l’ancien

Je suis la tempête, je reviens chez moi !

Je massacrerai le ventre de l’infamie

Et je scellerai leur tombe…

 

F) De retour vers mon trône, je reviens chez moi !

Des terres inconnues, je reviens chez moi !

Je suis la tempête, je reviens chez moi !

Pour les âmes pécheresses, je reviens chez moi !

Je reviens chez moi, je reviens chez moi !

Le pouvoir usurpé brûlera bientôt

Me voici, le retour du roi…

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* ANOTHER SETTING SUN *

1) I was born in highlands, protect by bravery hands

With my heart proud and free, amazed by what I see…

All alone on the hill, invaded by what I feel

My world’s falling asleep, this peace I’d like to keep…

 

C) Another setting sun

Hope of a new morrow

The real life in the raw…

Another setting sun

On distant borderline

I feel near of Divine…

 

2) Loch seems to be ablaze, through a red nightfall haze

Stars light up overhead, a quiet time with no dread…

The last rays of the day, are just fading away

Leading my beloved country, into night sanctuary…

 

C) Another setting sun

Hope of a new morrow

The real life in the raw…

Another setting sun

On distant borderline

I feel near of Divine…

 

2) Loch seems to be ablaze, through a red nightfall haze

Stars light up overhead, a quiet time with no dread…

The last rays of the day, are just fading away

Leading my beloved country, into night sanctuary…

 

1) I was born in highlands, protect by bravery hands

With my heart proud and free, amazed by what I see…

All alone on the hill, invaded by what I feel

My world’s falling asleep, this peace I’d like to keep…

 

* UN AUTRE COUCHER DE SOLEIL *

1) Je suis né dans les hautes terres, protégé par des mains valeureuses

Avec mon cœur fier et libre, émerveillé par ce que je vois…

Tout seul sur la colline, envahi par ce que je ressens

Mon monde sombre dans le sommeil, cette paix que j’aimerai garder…

 

C) Un autre coucher de soleil

L’espoir d’un nouveau lendemain

La vraie vie pour de bon…

Un autre coucher de soleil

Sur la frontière lointaine

Je me sens proche du divin…

 

2) Le lac semble s’embraser, à travers la brume rouge à la tombée de la nuit

Les étoiles s’illuminent au dessus de moi, un instant paisible sans aucune crainte

Les derniers rayons du jour, sont juste en train de s’évanouir

Menant mon pays adoré, dans le sanctuaire de la nuit…

 

C) Un autre coucher de soleil

L’espoir d’un nouveau lendemain

La vraie vie pour de bon…

Un autre coucher de soleil

Sur la frontière lointaine

Je me sens proche du divin…

 

2) Le lac semble s’embraser, à travers la brume rouge à la tombée de la nuit

Les étoiles s’illuminent au dessus de moi, un instant paisible sans aucune crainte

Les derniers rayons du jour, sont juste en train de s’évanouir

Menant mon pays adoré, dans le sanctuaire de la nuit…

 

1) Je suis né dans les hautes terres, protégé par des mains valeureuses

Avec mon cœur fier et libre, émerveillé par ce que je vois…

Tout seul sur la colline, envahi par ce que je ressens

Mon monde sombre dans le sommeil, cette paix que j’aimerai garder…

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* BLACK MAGICIAN *

1) I am the unholy

Master of prophecy

Giving a serpent’s kiss

You fall in the abyss…

I am the almighty

In the realm of fancy

I’m wizard of shadow

The maker of sorrow…

 

C) Guardian of the seven gates of hell

I’m still ready to cast you a spell

Only fears beneath my dying sun

I’m the black magician…

You must never mention my name

I don’t feel any guilt, any shame

Only tears, my reign has just begun

I’m the black magician…

 

B1) No queen and king dare to defy me

No angel no god can overwhelm me…

I’m the black magician…

 

2) A whirlwind in the air

I’m coming from nowhere

Out of faraway land

Elusive as the sand…

I’m owner of your soul

you’re under my control

You’ll ever be my slave

Even deep in your grave…

 

C) Guardian of the seven gates of hell

I’m still ready to cast you a spell

Only fears beneath my dying sun

I’m the black magician…

You must never mention my name

I don’t feel any guilt, any shame

Only tears, my reign has just begun

I’m the black magician…

 

B2) Dark heavy clouds gather in the east

It’s time for me to unleash the beast…

 

C) Guardian of the seven gates of hell

I’m still ready to cast you a spell

Only fears beneath my dying sun

I’m the black magician…

 

* LE MAGICIEN NOIR *

1) Je suis le profane

Maître de la prophétie

En donnant un baiser de serpent

Tu tombes dans l’abîme…

Je suis le tout puissant

Au royaume de l’imaginaire

Je suis le sorcier de l’ombre

Le faiseur de chagrin…

 

R) Gardien des sept portes de l’enfer

Je suis toujours prêt à te jeter un sort

Que des peurs en-dessous de mon soleil mourrant

Je suis le magicien noir…

Tu ne dois jamais prononcer mon nom

Je ne ressens aucune culpabilité, aucune honte

Que des larmes, mon règne ne fait que commencer

Je suis le magicien noir…

 

P1) Aucune reine, aucun roi n’osent me défier

Aucun ange, aucun dieu ne peut me terrasser…

Je suis le magicien noir…

 

2) Un tourbillon dans les airs

J’arrive de nulle part

Venu d’un pays lointain

Insaisissable comme le sable…

Ton âme m’appartient

Tu es sous mon contrôle

Tu seras toujours mon esclave

Même au fond de ta tombe…

 

R) Gardien des sept portes de l’enfer

Je suis toujours prêt à te jeter un sort

Que des peurs en-dessous de mon soleil mourrant

Je suis le magicien noir…

Tu ne dois jamais prononcer mon nom

Je ne ressens aucune culpabilité, aucune honte

Que des larmes, mon règne ne fait que commencer

Je suis le magicien noir…

 

P2) De lourds nuages sombres s’amassent à l’Est

Il est temps pour moi de déchaîner la bête…

 

R) Gardien des sept portes de l’enfer

Je suis toujours prêt à te jeter un sort

Que des peurs en-dessous de mon soleil mourrant

Je suis le magicien noir…

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* FALLEN ANGEL *

1) He was one of us

But slave of his fate

He brought the chaos

The violence and hate…

He chose the dark side

Be God betrayer

A tormented mind

Eternal sinner…

 

PC) Dark wings of destiny

Power and vanity

He will show no mercy…

 

C) Fallen angel

Thrown out from heaven

Master of mayhem, bringer of evil…

Fallen angel

Forged out of flame

Satan’s his name, dark prince of evil…

 

2) A heart made of steel

The fury unchained

Dissident for real

He’ll never be tamed…

Prophecy is done

Hungry beast is born

Peace of souls is gone

In an anger storm…

 

C) Fallen angel

Thrown out from heaven

Master of mayhem, bringer of evil…

Fallen angel

Forged out of flame

Satan’s his name, dark prince of evil…

 

3) He’ll make no compromise

Under all blood red skies

Get hell to realise…

Through all the centuries

Beyond eternities

Infernal memories…

 

C) Fallen angel

Thrown out from heaven

Master of mayhem, bringer of evil…

Fallen angel

Forged out of flame

Satan’s his name, dark prince of evil…

 

* L’ANGE DECHU *

1) Il était l’un de nous

Mais esclave de son destin

Il amena le chaos

La violence et la haine…

Il a choisi le côté obscur

Être le traître de Dieu

Un esprit tourmenté

Eternel pécheur…

 

PR) Les ailes sombres de la destinée

Pouvoir et vanité

Il ne fera pas de quartier…

 

R) Ange déchu

Chassé des cieux

Maître du chaos, colporteur du mal…

Ange déchu

Forgé dans la flamme

Satan est son nom, le prince noir du mal…

 

2) Un cœur fait d’acier

La furie déchaînée

Véritable dissident

Il ne sera jamais dompté…

La prophétie est accomplie

La bête affamée est née

La paix des âmes s’en est allée

Dans une tempête de colère…

 

R) Ange déchu

Chassé des cieux

Maître du chaos, colporteur du mal…

Ange déchu

Forgé dans la flamme

Satan est son nom, le prince noir du mal…

 

3) Il ne fera pas de compromis

Sous tous les cieux rouges de sang

Avec l’enfer à réaliser…

A travers tous les siècles

Par delà l’éternité

Souvenirs infernaux…

 

R) Ange déchu

Chassé des cieux

Maître du chaos, colporteur du mal…

Ange déchu

Forgé dans la flamme

Satan est son nom, le prince noir du mal…

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* THE LAST DRAGON *

1) Here comes end of a dynasty

With the last dragon’s agony

A legend for eternity…

 

2) The last survivor of its race

Master of fire, wind and space

It will never fly free again

Are we able to feel its pain ?

Much too old now to bear its cross

Forever I will mourn its loss…

 

C) The last dragon !

The last dragon !

The last dragon !

 

3) In spite of its old sick body

It keeps its brilliant majesty

At the door of eternity…

 

4) Its ailing kingdom doomed to fail

On the path of heaven or hell

Just loneliness for its last breath

The despair of its life and death

Its spirit whistle in the wind

Another era will begin…

 

C) The last dragon !

The last dragon !

The last dragon !

 

5) Here comes end of a dynasty

With the last dragon’s agony

A legend for eternity…

In spite of its old sick body

It keeps its brilliant majesty

At the door of eternity…

 

C) The last dragon !

The last dragon !

The last dragon !

 

* LE DERNIER DRAGON *

1) Voici venu la fin d’une dynastie

Avec l’agonie du dernier dragon

Une légende pour l’éternité…

 

2) Le dernier survivant de sa race

Maître du feu, du vent et de l’espace

Il ne volera plus jamais librement

Sommes-nous capable de ressentir sa douleur ?

Bien trop vieux maintenant pour porter sa croix

Pour toujours je pleurerai sa perte…

 

R) Le dernier dragon !

Le dernier dragon !

Le dernier dragon !

 

3) Malgré sont vieux corps malade

Il garde sa brillante majesté

Aux portes de l’éternité…

 

4) Son royaume souffrant est condamné à échouer

Sur le chemin des cieux ou de l’enfer

Juste la solitude pour son dernier soupir

Le désespoir de sa vie et de sa mort

Son esprit siffle dans le vent

Une autre ère va commencer…

 

R) Le dernier dragon !

Le dernier dragon !

Le dernier dragon !

 

5) Voici venu la fin d’une dynastie

Avec l’agonie du dernier dragon

Une légende pour l’éternité…

Malgré sont vieux corps malade

Il garde sa brillante majesté

Aux portes de l’éternité…

 

R) Le dernier dragon !

Le dernier dragon !

Le dernier dragon !

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* MARINERS *

1) All over the seas and oceans, they sail

Waiting to see their harbour within hail

With force and great pride

Taken by the waves and tide…

 

C1) So proud are the Mariners

Between passion and dangers

Sailing back home on deep and dark waters…

 

2) Still on the deck under the sun and rain

Praying to see their family again

Many miles away

Expecting them any day…

 

C2) No weakness for Mariners

Working hard in all weathers

Any men lost far beyond the waters…

 

B) Only horizon reflect in the eye

Sea is blending into sky…

For Mariners only the wide to see

Sailing towards infinity…

 

3) Facing the fury of the elements

Looking around for better omens

After a breaker wave

It stays nobody to save…

 

C3) Reckless are the Mariners

Fishermen or sea soldiers

When they brave the wrath of raging waters…

 

B) Only horizon reflect in the eye

Sea is blending into sky…

For Mariners only the wide to see

Sailing towards infinity…

 

* LES MARINS *

1) Par delà les mers et les océans, ils naviguent

Attendant de voir leur port à portée de voix

Avec de la force et une grande fierté

Emportés par les vagues et la marée…

 

R1) Si fiers sont les marins

Entre la passion et les dangers

Dans leur voyage de retour sur des eaux profondes et sombres…

 

2) Toujours sur le pont sous le soleil et la pluie

En priant de revoir leurs familles

Qui à des milles marins de là

Les attendent chaque jour…

 

R2) Pas de repos pour les marins

Travaillant dur par tous les temps

Des hommes perdus loin au-delà des eaux…

 

P) Seul l’horizon se reflète dans leur regard

La mer se mêle avec le ciel…

Pour les marins seule l’immensité à voir

En navigant vers l’infini…

 

3) Face à la fureur des éléments

Cherchant alentour un meilleur présage

Après une vague tueuse

Il ne reste plus personne à sauver…

 

R3) Téméraires sont les marins

Pêcheurs ou soldats des mers

Lorsqu’ils bravent le courroux des eaux furieuses…

 

P) Seul l’horizon se reflète dans leur regard

La mer se mêle avec le ciel…

Pour les marins seule l’immensité à voir

En navigant vers l’infini…

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* REQUIEM*

1) Under the wide and starry sky,

Dig the grave and let me lie.

Glad did I live and gladly die,

And I laid me down with a will.

 

2) This be the verse you grave for me :

Here he lies where he longed to be ;

Home is the sailor, home from sea

And the hunter home from the hill. (STEVENSON / 1850-1894)

 

3) To dawn of death I love the night,

Now I wanna be out of sight.

You know I wanna die tonight,

And I feel the death going thrill.

 

4) Don’t cry my fellow, have no pain :

Sun always brights after rain.

Don’t try to stop me, it’s vain ;

You’ll see it ain’t so hard to kill.

 

5) I don’t wanna know my decay,

I’m gonna die rather than stay.

You can send death on my way,

And at last I’ll can rest in still.

 

6) The fair savage extend so wide,

Always will resound of my pride.

My white grave will be lick by tide,

While my mind will ride on the hill…

 

1) Under the wide and starry sky,

Dig the grave and let me lie.

Glad did I live and gladly die,

And I laid me down with a will.

 

2) This be the verse you grave for me :

Here he lies where he longed to be ;

Home is the sailor, home from sea

And the hunter home from the hill. (STEVENSON / 1850-1894)

  

* REQUIEM*

1) Sous le large ciel étoilé,

Creuses la tombe et laisses moi m’y allonger.

Heureux j’ai du vivre et heureusement je dois mourir,

Et je me suis couché avec une volonté.

 

2) Voici les vers que tu graveras pour moi :

Il gît ici où il lui tardait d’être ;

La maison du marin vient de la mer

Et la maison du chasseur de la colline. (STEVENSON / 1850-1894)

 

3) A l’aube de la mort j’aime la nuit,

Maintenant je veux être hors de vue.

Tu sais que je veux mourir ce soir,

Et je sens le frisson de la mort qui arrive.

 

4) Ne pleures pas mon compagnon, n’ais pas de douleur :

Le soleil brille toujours après la pluie.

N’essayes pas de m’arrêter, cela serait vain ;

Tu verras qu’il n’est pas si difficile de tuer.

 

5) Je ne veux pas connaître mon déclin,

Je préfère mourir que de rester.

Maintenant tu peux envoyer la mort sur mon chemin,

Et enfin je pourrais reposer en paix.

 

6) L’immense et si belle étendue sauvage,

Résonnera toujours de ma fierté.

Ma tombe blanche sera léchée par la marée,

Tandis que mon esprit chevauchera sur la colline…

 

1) Sous le large ciel étoilé,

Creuses la tombe et laisses moi m’y allonger.

Heureux j’ai du vivre et heureusement je dois mourir,

Et je me suis couché avec une volonté.

 

2) Voici les vers que tu graveras pour moi :

Il gît ici où il lui tardait d’être ;

La maison du marin vient de la mer

Et la maison du chasseur de la colline. (STEVENSON / 1850-1894)

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* THE HOLY INQUISITION*

G) Viri Galilaei, quid admiramini aspicientes in caelum ? Alleluia…

  

1) In name of the crucifixion

They bring the damnation

The men in their black tunics

Will hunt all the heretics…

 

PC1) All over the stakes are ablaze

The Holy Inquisition !

Wizards and witches get a gaze

The Holy Inquisition !

 

C1) Not any thought, no more freedom

A world with no wisdom

It’s not a game, a game to play

To torture and to slay

The Holy Inquisition !

The Holy Inquisition !

 

G) Alleluia…

 

2) Free your soul in abjuration

To win your salvation

They are the soldiers of faith

With the right of life or death…

 

PC2) The Sacred Bible leads our fate

The Holy Inquisition !

Real knowledge is blinded by hate

The Holy Inquisition !

 

C2) Scream of silence, an heavy chain

For a life of tears and pain

We all wait now, the wind of change

On this world so strange

The Holy Inquisition !

The Holy Inquisition !

 

G) Omnes gentes plaudite manibus : jubilate Deo in voce exultationis.

Gloria Patri, et Filio, et spiritui Sancto, sicut erat in principio et nunc et semper…

 

C1) Not any thought, no more freedom

A world with no wisdom

It’s not a game, a game to play

To torture and to slay

The Holy Inquisition !

The Holy Inquisition !

 

* LA SAINTE INQUISITION*

G) Viri Galilaei, quid admiramini aspicientes in caelum ? Alleluia…

  

1) Au nom de la crucifixion

Ils amènent la damnation

Les hommes dans leurs tuniques noires

Chasseront tous les hérétiques…

 

PR1) Partout les bûchers sont embrasés

La Sainte Inquisition !

Les magiciens et les sorcières ont le regard fixe

La Sainte Inquisition !

 

R1) Pas la moindre pensée, plus de liberté

Un monde sans aucune sagesse

Ce n’est pas un jeu, un jeu à faire

Que de torturer et de massacrer

La Sainte Inquisition !

La Sainte Inquisition !

 

G) Alleluia…

 

2) Libères ton âme dans l’abjuration

Pour gagner ton salut

Ce sont les soldats de la foi

Avec le droit de vie ou de mort…

 

PR2) La Sainte Bible dirige notre destin

La Sainte Inquisition !

La vraie connaissance est aveuglée par la haine

La Sainte Inquisition !

 

R2) Le cri du silence, une lourde chaîne

Pour une vie de larmes et de douleur

Nous attendons tous maintenant le vent du changement

Sur ce monde si étrange

La Sainte Inquisition !

La Sainte Inquisition !

 

G) Omnes gentes plaudite manibus : jubilate Deo in voce exultationis.

Gloria Patri, et Filio, et spiritui Sancto, sicut erat in principio et nunc et semper…

 

R1) Pas la moindre pensée, plus de liberté

Un monde sans aucune sagesse

Ce n’est pas un jeu, un jeu à faire

Que de torturer et de massacrer

La Sainte Inquisition !

La Sainte Inquisition !

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* LONELINESS OF THE HANGMAN *

1) He hasn’t get the choice

Nobody knows his voice

He has no friend, no wife

Lost alone in his life…

 

2) Pushed aside far from city walls

He must go when the duty calls

There’s executions and tortures

When fly above crows and vultures…

 

C) He’s alone ! All alone ! We’ll never know

The loneliness of the hangman…

He’s alone ! So alone ! We’ll never know

The loneliness of the hangman…

 

3) He’s the man with no name

Still goes before his fame

On the way to scaffold

His blood is running cold…

 

4) Nobody knows he’s a nice guy

With no right to suffer and cry

He is just the bringer of death

A survival ‘til his own death…

 

C ) He’s alone ! All alone ! We’ll never know

The loneliness of the hangman…

He’s alone ! So alone ! We’ll never know

The loneliness of the hangman…

 

* LA SOLITUDE DU BOURREAU *

1) Il n’a pas eu le choix

Personne ne connaît sa voix

Il n’a pas d’ami, pas d’épouse

Perdu seul dans sa vie…

 

2) Rejeté loin des portes de la ville

Il doit venir lorsque le devoir l’appelle

Il y a des exécutions et des tortures

Lorsque volent les corbeaux et les vautours…

 

R) Il est seul ! Tout seul ! Nous ne connaîtrons jamais

La solitude du bourreau…

Il est seul ! Si seul ! Nous ne connaîtrons jamais

La solitude du bourreau…

 

3) Il est l’homme sans nom

Toujours précédé par sa renommée

Sur son chemin vers l’échafaud

Son sang coule froidement…

 

4) Personne ne sait qu’il est une gentille personne

Avec aucun droit de souffrir ou de pleurer

Il est juste celui qui amène la mort

Une survivance jusqu’à sa propre mort…

 

R) Il est seul ! Tout seul ! Nous ne connaîtrons jamais

La solitude du bourreau…

Il est seul ! Si seul ! Nous ne connaîtrons jamais

La solitude du bourreau…

(Copyright SACEM - Texte Jean-Luc RABÉRIN)

* DESTINED TO BE A KING *

 1) Little crown-prince you cannot understand

That a day you’ll be the king of the land.

You’re gonna pay the price of your elders

The hard and heavy load of the power…

 

PC) As soon as you can reign you’ll know

There ain’t a place where you can go…

As soon as you can reign you’ll know

There ain’t a place where you can go…

 

C) He’s only a child

But already destined to be a king.

He seems so frail

Prisoner of would-be holy right.

Take your toys and play innocent child

Human universe is cruel and wild…

 

2) Because of bad luck you are kingly born

And already you’re unleashing the scorn.

What will you be for the common people

The waiting saviour king or the tyrant ?

 

PC) As soon as you can reign you’ll know

There ain’t a place where you can go…

As soon as you can reign you’ll know

There ain’t a place where you can go…

 

C) He’s only a child

But already destined to be a king.

He seems so frail

Prisoner of would-be holy right.

Take your toys and play innocent child

Human universe is cruel and wild…

 

* DESTINÉ A ÊTRE ROI *

1) Petit prince héritier tu ne peux pas comprendre

Qu’un jour tu deviendras le roi du pays.

Tu vas payer le prix de tes aînés

La dure et lourde charge du pouvoir…

 

PR) Dès que tu pourras régner tu comprendras

Qu’il n’existe aucun endroit où tu puisses aller…

Dès que tu pourras régner tu comprendras

Qu’il n’existe aucun endroit où tu puisses aller…

 

R) Il n’est encore qu’un enfant

Mais il est déjà destiné à être roi.

Il semble si fragile

Prisonnier du soi-disant droit divin.

Prends tes jouets et amuses toi enfant innocent

L’univers des humains est cruel et sauvage…

 

2) Par malchance tu es de naissance royale

Et tu déchaînes déjà le mépris.

Que seras tu pour les gens du peuple

Le roi sauveur attendu ou le tyran ?

 

PR) Dès que tu pourras régner tu comprendras

Qu’il n’existe aucun endroit où tu puisses aller…

Dès que tu pourras régner tu comprendras

Qu’il n’existe aucun endroit où tu puisses aller…

 

R) Il n’est encore qu’un enfant

Mais il est déjà destiné à être roi.

Il semble si fragile

Prisonnier du soi-disant droit divin.

Prends tes jouets et amuses toi enfant innocent

L’univers des humains est cruel et sauvage…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×